dimanche 30 avril 2017

Transports et liens territoriaux

A partir de cartes dressées par la DATAR * en 2012 dans le but de documenter la réorganisation des régions, il est intéressant de s’arrêter sur celle qui révèle les liens entre " pays " en particulier dans la région PACA.

Cet extrait, ci contre, montre les liens entre existant pour les trois métropoles Marseille, Nice et la Corse.
On constate que les liens sont très forts à l’intérieur des métropoles mais pratiquement inexistant entre les deux métropoles Marseille et Nice.
Les liens entre la Corse et la métropole marseillaise découlent du fait de la vigueur de l’activité économique de cette dernière.
La métropole niçoise est encore trop centrée sur le tourisme malgré les efforts consentis pour attirer des activités du secteur tertiaire.
Les liens physiques, voie ferrée et routes sont homogènes sur l’espace Marseille-Nice (1 liaison ferroviaire à 2 voies, une autoroute à 2 fois 3 voies (A8) et 2 ex nationales (N7, N98).

En se concentrant sur l’espace de la métropole niçoise étendue au périmètre Mandelieu-Monaco, cette étude confirme la densité des échanges au sein de cet espace d’où la nécessité de mettre en place des solutions pour assurer au quotidien des liaisons ferrées efficaces.

Une partie de la solution existe sous la forme d’un premier tronçon de troisième voie qui, aujourd’hui, ne remplit pas son rôle car inachevé.
Le projet de ligne nouvelle (LN) reliant Nice St Augustin à Cannes en passant par les Bréguières (Sophia Anti-polis) ne convient au besoin des usagers en raison du peu de haltes.
C’est un projet coûteux présentant des alea techniques dus au franchissement de plusieurs fleuves en souterrains ce qui peut porter atteinte à l’intégrité des nappes phréatiques assurant l’alimentation des populations.
Il est préférable d’abandonner ou de différer la réalisation de la LN au profit de l’achèvement de la troisième voie, jusqu’à Nice St Augustin, qui assurera le cadencement rapide des TER sans gêner la circulation des trains inter cité (TGV).
Les avantages de cette solution :

  • Etudes terminées, DUP active
  • Rapidité de réalisation (3 à 5 ans)
  • Coût abordable 350.000.000 comparé à plusieurs milliards

* DATAR = Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR).

Rechercher sur le site

Retrouvez l'ADEV sur

facebook twitter

Scroll to top