lundi 18 janvier 2021

ARRET du BGVAP

L'Evaporateur  "BGVAP" traitant les jus de décharge de la Glacière a été démonté durant le

confinement au printemps 2020

Le traitement des lixiviats se fait  maintenant par Osmose Inverse comme l'a demandé

l'ADEV depuis des années.

Arret BGVAP

Le Mardaric pollué par la plateforme de tri Véolia

Le lit du Mardaric a été pollué à plusieurs reprises par

des eaux "sales" provenant de la plateforme de tri de la société Véolia à Villeneuve Loubet en février et mars 2020.

 Image1Image2Image3Image4Image5Image6

 

 La Pollution provient d’un collecteur

 

des eaux du centre de tri de Véolia

Image8

 Image9

Image10Image11 

EXPLOSION DU BGVAP de la décharge de la Glacière !!!

Dernière minute:

Le 20 Août 2016 le BGVAP, évaporateur  de la décharge de la Glacière traitant les jus de décharge (lixiviats) a explosé !!!

Le BGVAP et sa torchère 1000 sont  hors service.

Nous avons appris par hasard en surfant sur internet  (25/09/16) ce grave acccident qui s'est produit le 20 août 2016 à 00H30 !

Ni la commune de Villeneuve Loubet, ni notre association l'ADEV membre du comité de suivi et agréée pour la protection de l'environnement au niveau départemental n'ont été averties de cet accident.

Que s'est-il réellement  passé ? Y-a-t-il eu un début d'incendie .......? Avons nous respiré des gaz toxiques ? Les Populations ont-t-elles été en mises en danger ?

Qui a donné l'alerte et à quelle heure ? ....... Sommes-nous passés très prés d'une catastrophe écologique ?

L'Etat et l'Exploitant se sont bien gardés de nous en informer.

L'ADEV s'est toujours opposée à cet appareil qui est un véritable danger pour les populations environnantes, d'ailleurs lors de l'enquête publique la commissaire enquêtrice avait donné un avis défavorable à l'utilisation de cet appareil.  Lire l'avis de la commissaire enquêtrice et du rapport de l'ADEV

D'autant qu'il existe des solutions plus propres pour traiter ces jus de décharge comme l'osmose inverse. Cette solution est disponible sur le site de la Glacière puisque les jus de décharge du Jas de Madame sont traités par osmose inverse.

Mais le préfet actuel Adolphe COLRAT, dès son arrivée sur la côte d'azur en septembre 2013 a immédiatement autorisé cette machine infernale.

Aussi M. Le Préfet, nous vous posons cette question:  Pendant combien de temps cet appareil va-t-il continuer à menacer les populations  ?  Nous vous demandons d'annuler votre arrêté préfectoral datant de septembre 2013 autorisant le fonctionnement du BGVAP et  d'autoriser le traitement des lixiviats de la décharge de la Glacière par osmose inverse.

Lire  l'article de Nice Matin du 20 Octobre 2016,

Serge Jover
Président de l'ADEV

BGVAP30juin2016

Photo du BGVAP (évaporateur de lixiviats) avant son explosion prise le 30 juin 2016 

Etat actuel de la situation: Le traitement du biogaz s'effectue dans les autres torchères présentes sur le site de la Glacière.

Le stockage  des lixiviats s'effectue dans le bassin et sont également réinjectés dans le massif des déchets.

Les analyses réglementaires du BGVAP et torchère associée les deux derniers bimestres ne pourront pas etre realisées.

Le BGVAP est toujours en arrêt. Fiche d'incident de l'exploitant

  

Pollutions Jas de Madame

attention

 

  POLLUTIONS AU JAS  

 

LA DECHARGE DU JAS DE MADAME

POLLUE LE MILIEU NATUREL

AVRIL 2018 !

IMG 4359 

C'est un jogger en allant faire son footing le 14 avril 2018 qui a filmé les pollutions, très rougeâtres avec de la mousse qui s'échappaient en contre bas du bassin des pluviales de la  décharge du Jas de Madame et qui s'évacuaient dans le milieu naturel (voir le film).

L'ADEV qui a été informée par le jogger le lundi 16 avril 2018 a immédiatement donné l'alerte et s'est rendue sur place. 

L'Association  a contacté le jour même le Directeur VEOLIA de la décharge du Jas de Madame qui a informé la DREAL de la situation catastrophique. Les services de l'Etat ont immédiatement pris un arrêté préfectoral le 19 avril 2018 prescrivant des mesures d'urgence demandant à l'exploitant de mettre fin sans délais à ces pollutions, de connaître leurs origines et leurs conséquences sur l'environnement  (voir arrêté).

Nous pouvons nous féliciter de la rapidité d'intervention des services de l'Etat. 

 Voir la Une et l'article de Nice Matin du 26 avril 2018       Voir reportage de France 3 Côte d'Azur du 27 avril 2018

La Mairie en guerre contre la Glacière

170925Une170925Veolia-web-bas

Réponse du Ministère de l'écologie du 16 Septembre 2014

Lettre de réponse envoyée par le Ministère de l'écologie et du développement durable le 16 Septembre 2014 à l'ADEV 

Telecharger ici

Page 1 sur 4

Derniers articles

Rechercher sur le site

Retrouvez l'ADEV sur

facebook twitter

Scroll to top